Ceci est une ancienne révision du document !


Revenir à l'accueil du projet

Création d’un logiciel de suivi automatisé du volume tumoral chez les patients atteints de cancer pulmonaire


Tuteurs : Bernard Bayle, Sylvain Faisan, Julien Garnon
Equipe : Michael Antunes, Alexandre Phe, Maxime Pierron, Brice Valentin
Responsable de projet : Michael Antunes




Le suivi des patients atteints de cancer pulmonaire est un domaine en constante évolution.
Dans cette lutte contre le cancer, il est primordiale de suivre au mieux le volume tumoral car il influe sur le traitement appliqué au patient et donc directement sur ses chances de guérison.
De nos jours, la méthode la plus utilisée pour identifier une tumeur pulmonaire est le scanner. On évalue alors sa taille en traçant son plus grand axe, on obtient ensuite une estimation automatique du volume.



Cependant cette méthode induit une grande variabilité intra et inter-observateurs. En effet, la taille de ce segment dépend de la coupe sur laquelle on le trace, de l'orientation qu'on lui donne et bien évidemment de la perception que l'on a du grand axe tumoral.
Ainsi au NHC à Strasbourg, le logiciel Siemens utilisé Osirix-Dicom entraîne une erreur de 30%: si le volume tumoral estimé n'a pas diminué ou augmenté d'au moins 30% entre deux examens, on considère qu'il n'y a pas eu aucune évolution.

C'est pourquoi il nous a été demandé de créer un logiciel fiable et robuste du volume tumoral avec une interface intuitive pour le radiologue et transportable pour permettre au
médecin généraliste d’obtenir rapidement et efficacement l’évolution tumorale au cours du temps.

I. Mise en situation: le cancer du poumon
II. Expression des besoins
III. Réponses aux besoins
IV. Résultats.


Création d’un logiciel de suivi automatisé du volume tumoral chez les patients atteints de cancer pulmonaire