L'objectif du projet est de fournir une preuve de concept : peut-on utiliser un système de reconnaissance d'images pour aider au diagnostic de noyade ?

Problématique clinique : accélérer et simplifier le travail du technicien

Problématique technique : automatiser le processus de reconnaissance des diatomées



Lien vers notre rapport final
Lien vers la vidéo



Groupe :

Tuteur :

  • Bernard Bayle (Professeur à Télécom Physique Strasbourg.)

Clients :

  • Jean-Sebastien Raul (Professeur, Faculté de Médecine, Institut de Médecine Légale)
  • Evelyne Jehl(Technicienne, Institut de Médecine Légale)

Encadrant :

  • Nicolas Padoy (Enseignant chercheur, Laboratoire iCube)

Présentation


Le diagnostic de noyade se fait par la détection de diatomées.

Ces diatomées sont des organismes unicellulaires qui résistent à la putréfaction et qui se retrouvent ainsi dans les tissus après le décès.

L'outil premier de notre projet est un grand nombre d'images de diatomées, (qui constituera notre base de données) récupérées à l'Institut de Médecine Légale de Strasbourg.

Le but du projet est d'utiliser cette base de données pour constituer un modèle permettant ensuite au logiciel de reconnaître une diatomée dans une image qu'on lui fournit.

Le projet devra répondre à un cahier des charges dont l'un des points clés est la fiabilité : des faux négatifs sont inacceptables au vu de l'utilisation des données dans un cadre juridique.


Etapes du projet


detection_automatique_des_diatomees_pour_le_diagnostic_de_la_mort_par_noyade_en_medecine_legale.txt · Dernière modification: 2016/06/15 09:20 par Yves Haxaire
Piste: detection_automatique_des_diatomees_pour_le_diagnostic_de_la_mort_par_noyade_en_medecine_legale
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0